GA – “Chômage, inactifs et intermittents”

Ce que vous allez lire ci-dessous est la prise de note du premier temps de réflexion de ce groupe. Lors de ce temps, les personnes présentes ont exposés leurs envies et des premières pistes de réflexions.

Rien n’est encore fixer et une première rencontre est à organiser. Si vous êtes intéressé vous pouvez vous inscrire au sondage suivant (il sera clôt le 10/12/2014) :

https://sondage.gresille.org/studs.php?sondage=y4dotzf4nlaczwrs

En vrac, les portes qu’on aimerait ouvrir en abordant ce sujet :

  • les représentations et la stigmatisation du chômeur (inactif, RSIste, fainéant) face au vécu de celui-­ci / voir le ressenti des gens par rapport à ce qu’on dit sur eux
  • la machine Pôle Emploi : aller voir ce qui s’y passe, analyser
  • et les chômeurs : la reconnaissance mutuelle entre gens qui galèrent
  • à partir des représentations véhiculées sur les mots travail / mérite / assistanat, en arriver à la question des droits sociaux : quelle idée s’en font les gens, privilège ou acquis à défendre ?
  • Génération précaire : finie la stabilité professionnelle
  • « L’ascenseur social n’est pas bloqué, il descend très bien. »
  • Faire croire aux chômeurs que c’est leur faute, alors que le chômage est structurel.

Des formes vers lesquelles on pourrait / aimerait aller :

  • micro­trottoir / interview : auprès des chômeurs / auprès des conseillers Pôle Emploi
  • « Porteurs de parole » devant les Pôle Emploi
  • Performance
  • Pour les lieux : lien avec les quartiers (ex : Patio à la Villeneuve)
  • Portraits et récits
  • Multi­formats :
    • diapo vivant (= performance) où on peut rajouter une gestuelle
    • exposition (portraits, recueil de paroles)
    • forme web
    • utiliser l’affichage public ?
  • il faut choisir nos formes avant d’aller dans l’espace public
  • expérimenter des formes artistiques comme la chanson (amène de l’empathie, côté affectif) ex : associer une chanson à du diapo vivant

Objectifs possibles du groupes :

  • mettre en avant les compétences des chômeur.euse.s
  • redonner du pouvoir aux gens : construire les formes avec les gens
  • confronter, surprendre, provoquer (et du coup, peut­être aller à des endroits différents pour ça aussi)

Des pistes pour nourrir le groupe :

→ le documentaire sur Pôle Emploi « Pôle Emploi, ne quittez pas »

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire