Soirée Projection – Homme&Environnement

Web

Pour sa seconde soirée projection, l'Aiguillage a choisi de faire un appel à participation sur le thème de l'homme et son environnement. 

Le jeudi 09 juillet 2015, nous avons donc projeté 11 travaux qui nous ont été envoyé.

Entre Rails de Alain Pré

Les voies ferrées ont un impact fort sur l’environnement. Mais la nature reconquiert rapidement ces espaces lorsque les trains ne passent plus. J’ai trouvé une certaine poésie dans ces lignes de métal noyées sous la végétation.
Initialement le projet est une métaphore de la vie : la nécessité impérieuse d’avancer, l’impossibilité de faire demi-tour, ou même l’impossibilité de s’arrêter,plus qu’un court instant, avant de reprendre le cheminement. Pourtant, par endroits, la voie parait bloquée, ou dangereuse ; avancer peut alors devenir incertain, angoissant. Une fois l’obstacle franchi, la voie reprend cependant, plus facile...

Site Internet du photographe : alainpre.free.fr

Natures Urbaines de Audrey Roujou

Le projet « Natures Urbaines » se base sur les restes d’urbanisation noyés sous la végétation. Je m’intéresse aux traces de l’homme où la nature a repris ses droits, a envahi et transformé l’espace délaissé. Il s’agit d’un mélange de photographies argentiques et numériques où l’urbex et l’exploration dans la nature priment.

L’oeil en friche de Mélanie Hoffmann

Mon regard s’arrête depuis toujours sur un nombre de détails signes de la métamorphose qui nous entoure. Au delà de la dégradation infligée, ces métamorphoses sont aussi naissance de nouveaux états, transformations qui révèlent les choses différemment, recréant l’objet sous une autre forme. Les photographies viennent alors guider l’oeil du spectateur vers une réflexion sur cet état nouveau. Elles interrogent à la fois le passé et l’avenir, en figeant ces paysages sous forme de tableaux graphiques.

Site Internet du photographe : pointbarre.net

Est-ce que tu reviendras de Aurélie Rattaz

Hôpital, manoir, couvent, hammam, lieu insolite où l’homme est passé, a vécu, a laissé son empreinte et est résolument parti. Le mélange tragique d’abandon, de souffrance, d’errance, mêlés à la beauté du souvenir de ce qu’étaient ces lieux avant. Y’aura-t-il encore des vies, des rires et des pleurs ici ou attendons-nous juste leurs destructions ?
Ce projet vise à faire vivre le souvenir de lieux qui pour certains ont déjà été détruits ou en passe de l’être mais qui ont encore une beauté et une âme, une histoire tragique et magique.

Site Internet du photographe : www.facebook.com/aurelierattazphoto

A mes pieds de Ephémère

Le but de ce projet est de montrer des prises de vues au sol avec comme référentiel « mes pieds ». Des artistes apposent leurs marques et signatures, des animaux se prélassent, des éléments urbains présentent eux aussi des particularités et tant d’autres choses de la vie quotidienne. Nous marchons dessus ou à côté sans même nous en rendre compte. C’est tout un quotidien que je tiens à partager.

Site Internet du photographe : etrelasansetrevu.tumblr.com

Perhaps There Is Hope de Farid Kedim

Ce projet est né de l’idée que l’espoir nourri l’être humain, lui donne envie de faire des choses, de changer aussi certaine chose. J’ai envie de faire voir des paysages, des situations de rue, des relations... Des photos souvent immortalisées et rendu de manière onirique où l’image se mêle à la poésie. Et j’espère nourrira l’espoir d’une avancé dans la réflexion de celui qui observera, ou lui donnera de l’espoir. Certaine photos sont accompagnés de texte, de poésie ou de simple phrase.

Site Internet du photographe : erichzann.fr

Pollution en mer caspienne de Nemaeth Rafiian

Ce reportage date de 2001. Il a été réalisé sur la plateforme pétrolière de Naftdshlarie dans la mer de caspienne et au sud d’Azarbaidjan.
La mer caspienne a fourni une grande part des besoins alimentaires et économiques des populations qui ont vécu au bord d’elle tout au long de l’histoire, et elle continue de nos jours à assurer les besoins alimentaires des pays qui l’entourent. On y pêche en moyenne 600 000 tonnes de poissons par an, elle contient plus de 25% des réserves en pétrole du monde et fournit l’eau nécessaire aux exploitations de coton. La mer Caspienne est également un lieu de navigation maritime qui permet l’essor du commerce et du tourisme des cinq pays qui l’entourent. Toutefois, ces domaines qui favorisent l’essor économique des pays riverains de la mer Caspienne sont des éléments qui menacent en même temps l’écosystème de ce grand lac.

Men Bridges de Anna Celli

J’ai réalisé ce travail lors de la construction du pont Schuman à Lyon , j’ai suivi les ouvriers de differents postes pour montrer l’ouvrier, son travail et son environnement sur un chantier delicat tel que la construction d’un pont qui est un édifice suspendu au dessus de l’eau .

Site Internet du photographe : annacelli.ultra-book.com

Vent d’Anges de NicoM

Automne 2008, les raisins du Diois sont prêts pour les vendanges. Les saisonniers remplacent les vacanciers dans ces vallées connues pour les rivières qui les traversent et pour la Clairette de Die. Du matin sous la brume à la fin d’après-midi ensoleilée, les vendangeurs se penchent pour couper, remplissent les seaux de raisins puis les versent dans les tracteurs qui iront à la coopérative. En fin de saison pour rendre hommage à ces travailleurs ruraux, des photos grand- format ont été collées dans les rues de Die.

Pensées Vagabondes de Gregory Perrin

Prendre le temps d’observer, se laisser bercer, ne pas tout contrôler, tenter de s’émerveiller. La beauté est partout, se sont nos yeux qui manquent à l’apercevoir. Quel chemin emprunter ? Laisser son coeur décider…

Site internet du phototgraphe : gregperrinphoto.com

Paysages de Guillaume Laget

Hiver, été, nuit et jour...dans la montagne, un randonneur au milieu du paysage.

Site Internet du photographe : www.tetras.org

Laisser un commentaire